FDU-Inkingi iramagana abafite uruhare mu ntambara yo mu burasirazuba bwa Kongo.

Kigali ku wa 04 Kamena 2012

FDU-Inkingi iramagana abafite uruhare mu ntambara yo mu burasirazuba bwa Kongo. Mini-logo-greenNyuma y’uko imirwano ikaze yongeye kubura mu burasirazuba bwa Kongo taliki 29 Mata 2012 igahitana benshi abandi bagahungira mu bihugu by’u Rwanda na Uganda ndetse no mu gihugu rwagati, ku wa 28 Gicurasi 2012 radio BBC yumvikanye mururimi rw’igifaransa yatangaje ko Umuryango w’Abibumbye wasohoye indi raporo irega u Rwanda kuba ruri inyuma y’intambara irimo kubera mu burasirazuba bwa Congo, ko rutoza ingabo rugatanga n’ibikoresho ku basirikari bigometse ku ngabo z’icyo gihugu bahoze mu mutwe wa CNDP ubu bakaba basigaye bitwa M23. N’ubwo Leta ya FPR ibihakana bikomeje kwemezwa n’abakurikirana ibibera muri ako karere.

Minisitiri w’Ububanyi n’amahanga w’u Rwanda yamaganye raporo zose zitunga agatoki uruhare rw’ingabo z’u Rwanda ndetse anashinja Umuryango w’Abibumbye kuba utarabashije kurangiza intambara ibera mu burasirazuba bwa Kongo binyuze ku mutwe w’ingabo z’uwo muryango ziri muri icyo gihugu (MONUSCO). Mu kuyobya uburari bamwe mu bayobozi ba MONUSCO bavuze ko nta bimenyetso simusiga bari bafite byerekana ko u Rwanda rufite uruhare rutaziguye muri iyo mirwano mu gihe ishami ryabo ryatangaje ko ryavuganye n’abatangabuhamya b’abasirikari bakomoka mu Rwanda bitandukanyije na Bosco Ntaganda wayoboraga CNDP itari yahindura izina ngo yitwe M23.

Kuba leta y’u Rwanda yarahise itumira umuyobozi wa MONUSCO i Kigali biragaragaza ko byabaye impamvu yatumye ikibazo kirenzwaho uruho rw’amazi. Intumwa za Leta y’u Rwanda n’iza Kongo zakoranye inama na MoNUSCO i Goma taliki 29 Gicurasi 2012 mu gikorwa cyo kubaza abari baratorotse igisirikari cya Bosco Ntaganda bavugaga ko ari abanyarwanda binjiye bamaze guhabwa imyitozo mu Rwanda. Iryo bazwa ntiryashyize ahagaragara imvugo z’abo basirikari.

Uyu munsi ku wa 4 Kamena 2012 umuryango mpuzamahanga wigenga Human Rights Watch watangaje icyegeranyo kirega leta y’u Rwanda kugira uruhare mu gutera inkunga y’ibikoresho n’abasirikari ingabo za Bosco Ntaganda zibumbiye mu mutwe mushya wa M23. Uwo Bosco Ntaganda arashakishwa n’urukiko mpuzamahanga mpanabyaha ku byaha by’intambara n’ibyaha byibasiye inyokomuntu. Kuba Leta y’u rwanda ikomeje gutungwa agatoki ni ikibazo kibabaje kubona igihugu cyacu gikomeje kuvugwa mu ntambara ikomeje kuyogoza kariya karere ari nako ihitana abantu benshi, abandi bakava mu byayo cyangwa bagahunga; abagore n’abakobwa bagafatwa ku ngufu ndetse n’abana bakinjizwa mu gisirikari kandi binyuranyije n’amahame mpuzamahanga arengera abana.

Ishyaka FDU-Inkingi rikomeje kwamagana abakomeza kwenyegeza umuriro mu burasirazuba bwa Kongo kubera ahanini ubukungu bw’amabuye y’agaciro arangwa muri kariya karere. Turasaba abarebwa n’ikibazo bose guhagarika imirwano no gushyira imbere amahoro.

Ishyaka FDU-Inkingi rirasaba Leta y’u Rwanda kureka amashyaka ya politiki atavuga rumwe na yo akisanzura mu gihugu kandi n’abayobozi b’imitwe ya politiki bafungiye ibyaha bishingiye ku bikorwa bya politiki , barimo n’umuyobozi w’ishyaka ryacu Madame Victoire Ingabire Umuhoza, bagafungurwa nta yandi mananiza.

FDU-Inkingi

Boniface Twagirimana

Umuyobozi wungirije

FDU-INKINGI

 


5 commentaires

  1. Rukataza dit :

    Abafite uruhare muri iriya ntambara ni babandi musazwe muzi batamaganwa ahubwo bategerege urupfu kugira ngo byose bijye mu buryo.
    Abakimenya igifaransa mu Rwanda (niba bakiriho) mwisomere.

    « Joseph KABILA» achète 650 chars et les met à la disposition des troupes rwandaises à Kinshasa !

    La RDC est entrée dans sa phase finale d’occupation et de balkanisation. Mais la plupart des Congolais ne s’en rendent pas encore compte, car ils sont grisés et étourdis, les uns par le choc du hold-up électoral et par sa cohorte de trahisons, de félonies et de mirages, et les autres par la déception des promesses non tenues par rapport à leur accès à la mangeoire. Mais l’imposteur, lui, ne perd pas le Nord. Il tient le cap de son action. Immédiatement après son hold-up électoral, il a commandé un stock important d’armes et de munitions pour suppléer à la perte de l’incendie du dépôt de Kibomango. Au début de ce mois, 650 chars de combat et une grande quantité d’armes et de munitions sont arrivés à Kinshasa en provenance de Matadi. Le gros du lot a été conduit et entreposé à Kibomango et dans la ferme privée de Kingakati où « Joseph KABILA » a établi son état-major loin des menaces de Kinshasa. Plus de 1500 militaires rwandais arrivés très fraichement du Sud Soudan, sur instructions de Paul Kagamé, ont été conduits et installés dans la même ferme pour assurer la protection de leur frère de sang. Une dizaine de ces chars a été installée au camp Tshatshi. Plusieurs avions de combats sont commandés et sont en cours de livraison. Pendant ce temps, deux bataillons des soldats rwandais sont envoyés dans les provinces du Kasaï, réputées pour leur soutien à Tshisekedi et à l’UDPS.
    Toutes ces dépenses faramineuses sont effectuées en dehors de toutes les procédures budgétaires prévues. Hyppolite Kanambe gère maintenant la RDC comme sa «boutique» privée. On comprendra pourquoi d’un côte il a choisi un quidam sans référence pour occuper le ministère stratégique de la Défense nationale et de l’autre côté, il a choisi son propre argentier Matata Ponyo comme premier ministre tout en lui demandant de garder la caisse de l’Etat, le ministère vital des finances. Les Congolais peuvent danser sur leur tête, il a assez d’argent pour faire taire tous les gueulards dont la bouche ne demande qu’à être remplie très vite des billets verts !
    « Jaynet Kabila » veut légaliser l’occupation
    Et pendant ce temps, certains « honorables » congolais naïfs applaudissent la proposition insipide et insidieuse faite au Parlement par la sœur d’Hyppolite Kanambe, Jaynet Kanambe. Elle demande l’organisation rapide d’un recensement de la population congolaise. Et certains Congolais ne comprennent pas que la fille d’Adrien Kanambe voudrait seulement profiter d’une circonstance particulièrement favorable pour passer à la vitesse supérieure pour l’accomplissement du plan d’annexion de l’Est de la RDC. Comment peut-on envisager l’organisation d’un recensement dans une région du pays où plus de deux millions d’autochtones congolais sont chassés de leur terre ? C’est pour les remplacer par des rwandais en plus grand nombre et qui occupent aujourd’hui leur terre. Le recensement leur donnera une terre et une adresse officielle. Une fois installés, ils feront venir d’autres membres de famille qui attendent à la frontière. Dès que la majorité sera effective, avec l’appui des puissants lobbies tutsi au sein de la communauté internationale, Kigali orchestrera alors un vaste mouvement de revendication de l’autodétermination du Grand Kivu auprès de l’ONU pour « garantir la paix » dans cette région des Grands Lacs.
    Aujourd’hui, comme Kagamé sait qu’il n’existe plus de gouvernement ni de parlement en RDC pour gérer le pays, il joue au pyromane et au pompier. Il provoque des semblants de conflits et vient s’imposer en arbitre pour trancher ! C’est le sens de la démarche humiliante que le ministre rwandais de la Défense, James Kabarebé pour ne pas le citer, vient d’entreprendre lors de sa rencontre avec son tout nouveau collègue congolais, Alexandre Luba Ntambo, dimanche dernier dans la préfecture rwandaise de Gisenyi. Comme un maître devant son élève qui a du mal à résoudre une équation, Kabarébé a froidement informé son élève congolais que son pays le Rwanda se posait en « médiateur » pour régler le conflit au Nord-Kivu ! Alors que tout les observateurs savent que Ntaganda agit sur instruction de Kigali, et que le fameux «mouvement rebelle » M23 n’est autre qu’une énième création de Kagamé et de Kabarabé après le RCD, le CNDP et consorts. Ce qui s’est passé dimanche à Gisenyi devrait interpeller tous les vrais congolais dignes de ce nom. Kagamé a envoyé Nkunda en RDC sous l’identité de Congolais pour tuer les Congolais. Dès qu’il est recherché, Kagamé le retire, le fait cacher au Rwanda et le remplace par Ntaganda qui, recherché à son tour pour avoir tué des Congolais, est à son tour retiré par Kagamé qui crée un autre mouvement M23 pour poursuivre la tâche. Et tout cela avec la complicité de son Proconsul à Kinshasa «Joseph Kabila». Toutes ces opérations militaires bien coordonnées par le trio «Kabila »- Kagamé- Kabarebé ont pour autre objectif le sacrifice des milliers des congolais qui ont été décimés dans des pièges dans lesquels on les a envoyés comme des moutons à l’abattoir. Il est donc temps d’arrêter cet hécatombe et de stopper ce cercle vicieux et infernal.
    Les patriotes congolais au sein des FARDC et de la Police nationale sont donc priés de se connecter plus que jamais les uns aux autres. Car l’heure de la vérité a sonné ! Hyppolite Kanambe veut vous prendre de vitesse pour vous neutraliser. Nos antennes vous communiqueront des consignes nécessaires pour contrer les manœuvres de l’ennemi. David avait coupé la tête de Goliath avec la propre épée de Goliath ! Restez ferme et courageux ! Notre combat de libération n’a qu’un seul délai : la victoire finale !
    Avertissement de la rédaction
    Chaque fois que L’œil du Patriote dénonce ou révèle des manœuvres d’occupation de notre pays, des esprits malins démobilisent les Congolais en nous reprochant de faire du journalisme au lieu d’attaquer l’ennemi et de libérer le pays. Ces critiques, apparemment bien intentionnés et bien fondés, relèvent cependant d’une grande lacune de connaissance des paramètres et tactiques qui déterminent la réussite d’un combat de libération. . Le vent de la Libération de la RDC doit souffler sur tout l’étendu du territoire et pas seulement sur Kinshasa. Or, nous avons de nombreux militaires patriotes dilués au sein même de l’armée et de la Police d’occupation disséminées partout à l’intérieur de notre pays. Ces patriotes sont parfois coupés des voies de communication classique pour connaître l’évolution réelle de la situation dans notre pays. L’œil du Patriote, grâce à la technologie moderne est une voie rapide et efficace pour atteindre beaucoup d’entre eux dans la capitale, ou d’autres villes et dans l’arrière pays, grâce aux relais artisanaux et autres que nous ne décrirons pas ici. C’est à eux que sont destinés la plus part de nos messages qui n’ont pas la vocation d’assouvir la curiosité des «spectateurs» du combat. A bon entendeur …
    Paris, le 15 Mai 2012

    Candide OKEKE
    L’ŒIL DU PATRIOTE

  2. UMUBYEYI dit :

    SHA MBABWIYE KO NTAZARAMBIRWA, ehe mundebere umusazi ,ngo uwuri hanze azasaba imbabazi ufunze,ryari se ,izo ninzozi,harya ngo nubuhanuzi, ariko reka dutegereze turebe kagame asaba imbabazi ngabire mana we kurota ukanuye nu busazi mu bundi sinzogera kuvugana nu musazi marita rwose jya indera

  3. NGALULA MARTHE dit :

    Umubwaguzi wiyise umubyeyi !

    Nta munyakuri usaba imbabazi umunyamafuti wumuhirimbiri ! Kagame niwe ugomba gusaba imbabazi Ingabire. Kandi nzi neza ko ari munzira yo kubikora, kuko we ubwe azi neza ko natabikora ari ntayandi maramuko azaba yiteganyirije.

  4. UMUBYEYI dit :

    fdu mwebwe mutuze ntabwo muzwi na leta ni byo musaba ntayandi mananiza,ntabwo abandi bahita bongeraho ntayandi mananiza mutanazwi kandi hari na makosa mufite mwitonde kandi dore mwanagiye no mu mihanda kenshyi cyane mwabonye ko ntacyo byatanze nonese muri muyahe mureke kutuvangira mutegereze ,nti mukagirire nabi ingabire,ayo matangazo yanyu mushaka burigihe kwandika niterabwoba niyo atuma atazavamo muramukorera nabi mujye musaba nikinyabufura akanyarigabo mukareke, ahubwo nabagira inama mukazabwira abana be bakandikira leta basabira nyina imbabazi mukava murayo yo gutera ubwoba ntako muhaGAZE

  5. Anonyme dit :

    Inyenzi ni muzizi mumbaze jye ubana nazo

Répondre

archivesallahalwatanalmalik |
pk2012legislatives |
rectificador |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thevoiceofpresidentielles
| legislative2012
| cournonpartisocialiste