FDU-INKINGI SOUTIENT LA DÉCISION DE MADAME VICTOIRE INGABIRE DE SE RETIRER DU SIMULACRE DE PROCÈS.

FDU-INKINGI SOUTIENT LA DÉCISION DE MADAME VICTOIRE INGABIRE DE SE RETIRER DU SIMULACRE DE PROCÈS. 545914_216590855116144_100002956927572_360089_748311353_n1Kigali, le 17 avril 2012

Lundi 16 avril 2012, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des FDU-Inkingi, a pris la décision de se retirer avec effet immédiat du simulacre de procès lui intenté par le Ministère public et ouvert depuis plus de 6 mois devant la Haute Cour de Kigali. Ayant totalement perdu confiance en la justice de son pays, elle n’assistera donc plus aux audiences que la Cour aimerait organiser contre son gré, usant de la contrainte par corps. Elle a décidé de les boycotter.

Cette décision de haute portée judiciaire a été prise après qu’elle ait constaté le manque d’équité persistant de son procès depuis le début marqué par le non respect des principes généraux de droit de base telles que la non rétroactivité des lois, la compétence matérielle et territoriale des juridictions, des intimidations continuelles contre le conseil et les témoins de la défense, du manque de neutralité des juges qui, à plusieurs reprises, ont pris à partie l’accusée, tout en se montrant complaisants avec l’accusation.

Après avoir tout essayé pour ramener la cour à respecter les principes élémentaires de justice, elle est définitivement convaincue qu’il n’y avait pas de justice à attendre d’un système judiciaire aux ordres du régime en place, comme cela a été démontré par d’innombrables immixtions de l’Exécutif, à commencer par le Président de la République, via des déclarations intempestives et autres actes de harcèlement envers l’accusée. Le moment était venu de dire au monde qu’il est temps de mettre fin à cette parodie de justice.

Le Comité exécutif provisoire et le Comité de coordination des FDU-Inkingi félicitent et soutiennent leur Présidente pour cette courageuse décision qu’elle vient de prendre. Cette décision marque un tournant majeur dans le processus de lutte pour les droits fondamentaux au Rwanda. Le système en place a montré ses limites, le monde entier peut voir maintenant, la vraie nature totalitaire du régime du FPR, un régime qui, en vue d’empêcher l’exercice des libertés publiques, bafoue allègrement les règles les plus élémentaires de la justice, s’immisce dans le processus judiciaire, menace et intimide les témoins et les avocats de la défense.

En effet, le crime de Madame Victoire Ingabire Umuhoza est d’avoir exigé l’ouverture de l’espace politique, d’avoir dit son intention de se présenter à la magistrature suprême pour les élections présidentielles d’août 2010, d’avoir cherché à créer un parti politique d’opposition. Enfin, et non pas le moins important, d’avoir demandé que les crimes contre l’humanité commis par le régime en place soient poursuivis et que la douleur et la mémoire de toutes les victimes du génocide rwandais soient reconnues.

Dans notre document daté du 19 juin 2011 et intitulé « Un Procès Politique contre Mme Victoire Ingabire Umuhoza », nous avions montré la nature politique de ce procès et cela s’est confirmé tout au long du procès. Bien qu’elle savait que ce pouvoir n’avait aucune autorité morale pour la juger entant qu’opposante politique, Mme Victoire Ingabire Umuhoza, accusée des pires de crimes dont le terrorisme et le négationnisme, a néanmoins accepté de comparaître devant cette justice. Les craintes exprimées par beaucoup d’analystes se sont confirmées: le système judiciaire rwandais ne fonctionne pas et il se trouve entre les mains du pouvoir dictatorial. Elle va se consacrer, malgré qu’elle reste toujours en prison, à son combat politique essentiel, celui de l’Etat de droit, des libertés publiques et de la réconciliation.

Les FDU-Inkingi demandent au gouvernement rwandais de relaxer immédiatement et sans condition leur Présidente afin d’entamer des discussions constructives entre le pouvoir et l’opposition, seul moyen pouvant garantir à long terme l’alternance politique et la cohabitation sociale pacifiques.

Les FDU-Inkingi mettent en garde le pouvoir rwandais contre toute tentative de porter atteinte à la vie et à la santé physique et mentale de Mme Victoire Ingabire Umuhoza, par des actes de harcèlement ou des traitements inhumains dégradants. La même mise en garde est faite en faveur de tous les collaborateurs de Mme Ingabire, membres du Comité Exécutif Provisoire, responsables du parti à différents échelons ainsi que tous les témoins de la défense.

Les FDU-Inkingi préviennent aussi le gouvernement rwandais contre toute tentative de ne pas respecter la décision de Mme Victoire Ingabire Umuhoza de se retirer de ce simulacre de procès, notamment en recourant à l’usage de la force pour contraindre l’accusée à comparaître.

Les FDU-Inkingi adresseront prochainement au public rwandais et international, une analyse complète de ce procès politique.

FDU-Inkingi
Boniface Twagirimana
Vice-Président intérimaire

 


Un commentaire

  1. Kone DOSSONGUI dit :

    Mandaïla Zinica dit :
    17 avril 2012 à 23 h 11 min
    Dore umugore wintwari u rwanda rwibarutse naho abandi barabeshya ! Nyuma yaba PARMEHUTU batanarenze 15 babohoje urwatubyaye bagaca ingoma mpotozi ya gihake, umwana wumukobwa abohoje bwa kabiri abanyarwanda bose baba abahutu, abatwa n’abatutsi ! Muti gute se kandi ingoyi ya kabiri iypbowe na KAGAME ikiganje iwacu ? Aho nasubiza nti, agaragarije isi yose uko iriya ngoma ikora, abohoye imitwe yabanyrwanda bose bari barishwe nubwoba kubera terreur iriya pouvoir ya Kigali ihoza kuri buri muntu wese, aberetse ko nubwo murabo bategetsi begereye KAGAME haba harimo bake bamurusha aashuri, ariko ko abarusha ubwenge ! Abatsinze atarwanye yambaye amapingu, adufunguriye inzira, keretse twe nitumubera ibigwari, nahubundi inzira yintambara yo kwibohoza arayiduharuriye. Abari nabategarugori babanyarwandakazi nimwe murebwa cyane nigikorwa cyikirenga gikozwe nuyu mugenzi wanyu ! Nimuhaguruke, mumukurikize, mukoreshe uburyo bwose, ariko bumwe bunogeye , maze mutujye imbere tubakurikire kuko njye mbona ibyacu abagabo byo ari nka za NDOTO za RUKOKOMA ! Imana ikomeze irinde INTWARI YACU VICTOIRE INGABIRE ! Ariko murabona uko ahagaze ninseko ye nziza, nibikumwe hejuru ibiganza biri mumapingo ariko yapinze ziriya nkoramaraso ! Mon Dieu, que c’est vraiment formidable !

Répondre

archivesallahalwatanalmalik |
pk2012legislatives |
rectificador |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thevoiceofpresidentielles
| legislative2012
| cournonpartisocialiste