Archive pour 16 février, 2012

Guverinoma irateganya gushyiraho ubwoko bushya bw’imisoro

Guverinoma irateganya gushyiraho ubwoko bushya bw’imisoro Rwangombwa1-4

Minisitiri w’imari n’igenamigambi, John Rwangombwa

 

Leta irateganya gushyiraho imisoro mishya mu rwego rwo kuziba icyuho cy’imisoro yavanywe ku bikomoka kuri peterori mu Rwanda umwaka ushize. Iki cyemezo cyashimwe n’ikigega mpuzamahanga cy’imari (Fond Monetaire International) kubera ukuntu u Rwanda rukomeje gukora ibishoboka ngo rugabanye kugendera ku nkunga.

Iyi misoro mishya izava ahantu hatatu hazatangazwa na Minisitriri w’imari n’igenamigambi mu kwezi kwa gatandatu uyu mwaka, ubwo azaba atangaza ingengo y’imari ya Leta y’umwaka 2012-2013.

Ubu bwoko bushya bw’imisoro bugamije guhangana n’igihombo gishobora guturuka ku kuba Leta ikomeza kugabanyiriza imisoro abinjiza ibikomoka kuri peterori mu Rwanda nk’uko byemezwa na guverinoma y’u Rwanda.

arton21021-cb225

Izi modoka zitwa mpatswenumugabo zaguriwe ba gitifu b'imirenge

Leta yafashe icyemezo cyo kugabanya imisoro ku bikomoka kuri peterori mu Rwanda nyuma yo kubona ko bigira ingaruka ku bundi buzima busanzwe bw’Umunyarwanda.

Banki nkuru y’u Rwanda iherutse gutangaza ko izamuka ry’ibiciro by’ibikomoka kuri peterori bigira uruhare ku izamuka ry’ibiciro muri rusange mu Rwanda ku kigereranyo cya 40 ku ijana nk’uko The Chronicles cyabitangaje.

Guverinoma irateganya ko ubu bwoko bushya bw’imisoro buzinjiza miliyari zirenga 22mu ngego y’imari ya Leta ku mwaka.

Source: Kigali Today

Maze gusoma iyi nkuru ya Kigali today nabajije abantu icyo bavuga kuri iyi misoro igiye kwiyongerera:

Nsengimana Daniel iyi misoro yo izaba ari rurangiza, mubitege amaso muzirebera hahaaa!

Shumbusho Isaac BARI BARATINZE GUKAMURA AMARASO MU BATURAGE !!!BAGORWA BAGORWA BENE KANYARWANDA !

Orog Kangoroo Bazayace Kagame niwe ufite menshi, par ailleurs ce Minitre wa finance ngo sinzi icyo bapfana. Ikindi ninde winjiza petrole se ni ibiyikomokaho? Harya si Gatera, nawe agakorana na Giti mu jisho. Non c’est du banditisme pur!

Peter Urayeneza Yesu ati wabimenye!!!!!! Ese iyo misoro ni iyihe bavuze bazongeraho? Uyu mumisitiri ni umuswa utabaho mperutse kumwumva asobanura ibyerekeranye n’imisoro kubutaka!!!!!!!!

Urubuga RwizaNews Aho kongera imisoro nibagabanye imishahara y’abategetsi ndetse ibindi babaha bituma babaho mu murengwe kandi igihugu gikennye kandi abaturage basanzwe batanga imisoro n’imisanzu ibabereye umuzigo

Orog Kangoroo Ego wa, imishahara yabo, ese mwabonye amamodoka bagenderamo??? Ubu umunyarwanda yabaye imali yabo; arahinga bakamwambura bakajyana ikantarange. Baramusenyera, bakahagurisha abazungu, ahandi bakahashyira ibikingi byabo. Birarambiranye rwose!

Mugisha Richard Nibatongera imisoro se, urabona ibi bimodoka bahaye ba Exectuf b’ imirenge bizishyurwa gute? Baravuga ngo ibijya gushya birashyuha muzaba mureba njyewe rwose icyi gihugu cyancanze. Na mituelle ubwayo yavugishije benshi, ubutaka buzasora inzu zisore iherezo n’ umwuka duhumeka bagiye kujya bawutwakira umusoro, izuba nirirasa badusoreshe, imvura nigwa badusoreshe. Harya iyi misoro ijyahe? Ntawandusha aho ijya? Ko imirire mibi yugarije benshi, abarimu n’ abasoda bakaba batongerwa umushahara, amazi meza ko akiri ingume, uburezi bukaba bwarataye ireme. Iyo misoro ikora iki? Harya ngo niyo guhemba zamaneko zoherezwa kwica abadakoma amashyi? Munsobanurire.

Balinda Bernard Ibikombe n’imidari kubera imiyoborere myiza bimaze kuba byinshi!!ariko buriya ntibyaba bituruka kuri systeme ya »Humiriza nkuyobore »??iyo witegereje mu Rwanda usanga umuturage abona ibintu bimugwaho,kandi ari we uzabigiramo uruhare kugirango bishyirwe mu bikorwa.None se nk’iyo misoro itari isanzwe ibaho!!Umuturage azishyura ubutaka,nyuma y’igihe yishyura Leta ize ibumwake kandi ntabone n’ifaranga yifuza,nyuma y’iyo misoro amaze imyaka yinjiza.Nta n’umwe bishimisha,gusa baricecekera,intimba ikuzura imitima.One Day,One Day!!!

Orog Kangoroo Njyewe nsaba Imana ngo inyongerere iminsi nzarebe amaherezo y’amasiha rusahuzi. Mbega i gihugu ngo kiraribwa???

Sue Lee Izere Kereka uwanshakira ijambo risumbye « akumiro »kuko ibi birenze akumiro,nibindi bintu tutazi!!

 

Ruben BARUGAHARE

Rwiza News

GAHUNDA YA ”GWINO UREBE”: UBESHYA UNDI NI NDE?

GAHUNDA YA ”GWINO UREBE”: UBESHYA UNDI NI NDE? arton978-66f1e

Abari muri come and see barimo gucinya akadiho mu nzu ya Minisiteri y'Ingabo

Hashize iminsi twumva igikorwa Leta y’u Rwanda yateguye cyitwa Come and see cyangwa Gwino urebe.

Iki gikorwa gifite gahunda yo guhamagara abanyarwanda bahunze cyane cyane abo mu bwoko bw’abahutu, bakaza mu Rwanda, bakareba aho igihugu kigeze muri rusange mu nzego zose. Bagasura imiryango yabo ndetse bagasura n’ahandi henshi nk’ahubatswe inzibutso za Genocide, ahabera ingando z’abahoze muri FDLR, za gereza  n’ahandi.. Ubundi bakabonana n’abategetsi batandukanye.

Iyo urebye ariko iki gikorwa ni  igikorwa kimeze nka propaganda,  kuko abakijemo  za Camera zirabakurikira kugera no mu bwiherero. Ntabwo umuntu ashobora kuza ngo yirebere ibyo ashaka kureba adacishijwe ku matelevisiyo cyangwa ngo afotorwe inshuro nyinshi. Umuntu akibaza niba haba hagamijwe kuzakoresha ingendo z’abo bantu  muri propaganda  cyangwa hagamijwe ko abo bantu babona uko igihugu kimeze, cyangwa byombi!

Iki gikorwa wagira ngo kigenewe abahutu gusa, kuko nta batutsi bakunze kukigaragaramo. Kandi usanga akenshi kigenewe abantu bahunze intambara ikirangira bava mu miryango izwi y’abantu bahoze mu butegetsi.

Twagerageje gukurikirana dukurikije abantu bagiye muri icyo gikorwa, abo aribo, icyari kigamijwe n’ibindi. Twasanze iki gikorwa ari abakijyamo, ari Leta y’u Rwanda bose bagifitemo inyungu zihishe zidapfa kugaragarira buri wese!

Inyungu za Leta y’u Rwanda

- Ikoresha iki gikorwa mu gushaka kugaragaza isura yayo nziza mu banyarwanda bari hanze.

-Ikoresha iki gikorwa mu gushaka gusenya opposition mu gihe abantu baje gusura u Rwanda basubiye mu mahanga bajyanayo ya sura nziza y’inyuma ariko batazi neza ubuzima nyabwo bw’umunyarwanda usanzwe Leta idafiteho inyungu. Ibyo bitera isubiranamo hagati y’abantu baje muri iyo gahunda n’abasigayeyo. Bityo iryo cikamo ibice rituma opposition yiganjemo abo bantu bari hanze ingufu zayo zigabanuka.

-Hari abantu iyo babonye abantu basuye u Rwanda ari benshi n’uburyo bakiriwe, bikabashuka ntibabone ibibi bimwe na bimwe bibera mu Rwanda. Bigatuma hari abahubuka bakita mu menyo ya rubamba!

-Iki gikorwa kandi nicyo inzego z’iperereza z’u Rwanda zikoresha mu gushakisha amakuru ku bantu bamwe na bamwe bahunze, ndetse zigaha akazi ko kuneka abo baba baje muri icyo gikorwa.

-Amafoto, amajwi n’ibindi by’abo bantu bikoreshwa na Leta muri Propaganda yo kwerekana ko ibintu bimeze neza iyo hagize uyinenga ku mikorere yayo mibi ku bijyaye na Demokarasi no kubahiriza uburenganzira bw’ikiremwamuntu.

 

Inyungu z’abajya muri kiriya gikorwa

-Hari abanyarwanda benshi bakumbuye u Rwanda, rero kujyayo ukarihirwa itike, hoteli, ibyo kurya, ukarindirwa umutekano (n’iyo haba hari ibyo ushinjwa: Camarade n’abandi…) hari benshi batakwitesha ayo mahirwe

-Hari abanyarwanda benshi bakenera passport y’u Rwanda, ibihugu byinshi bibasaba iyo passport ngo bibashyiriremo visa (hari ababa ari impunzi, abandi barashakanye n’abatuye ibyo bihugu), byaragaragaye ko Ambassade z’u Rwanda zidapfa gutanga izo passport iyo utazwi n’intore zituye muri ibyo bihugu. Rero iyo umuntu asabye passport avuga ko ashaka kujya muri ”Gwino urebe”,  izo ambassades ziyimuha vuba cyane.

-Hari benshi baba bafite ibibazo bijyanye na bene wabo bafunze cyane cyane bazira Gacaca, hari ababa bazira ukuri cyangwa barengana, rero iyo bakoresheje iyo NGWINO UREBE hari igihe ikibazo cy’abo bantu gihita gikemurwa vuba muri rwa rwego twavuze haruguru rwo kureshya abasigaye inyuma.

-Hari abafite imitungo batarasubizwa cyangwa kubera ibikorwa byo kubarura ubutaka  byateye ubwoba benshi, bituma hari abashaka kubaruza imitungo yabo.

-Hari n’ababoneraho uburyo bwo kwinjira muri FPR ngo barebe ko bakwikuriramo akazi keza kabaha umugati.

Umwanzuro

Iyi gahunda ivugisha benshi ku buryo hari imvugo 2 z’ingenzi zateye:

  1. Abahutu ni ibicucu urabashuka bakemera bakaza kubera inda, ndetse bagatangira gusubiranamo hagati yabo!
  2. Inkotanyi ni ibicucu babona kuturihira itike, hoteli  mbese holidays/vacances  cyangwa kuduha passport bizatuma twibagirwa ibyo badukoreye ngo biduhindure!

Hari benshi bavuye muri iyo gahunda ariko usanga badashaka kugira icyo bayivugaho kuko m’uby’ukuri bari bajyanywe n’izindi mpamvu zabo bwite. Kandi ubundi inshingano y’iyi gahunda n’ukugira ngo abantu nibagera mu mahanga bakangurire bagenzi babo basigaye yo gutaha cyangwa kuyoboka leta ya Perezida Kagame.

Ariko ikibazo twibaza kigumaho: Ninde ubeshya undi?

 

Marc Matabaro

RWIZA News

Rwanda : Attentat du 6 avril 1994. DÉCLARATION DE PARIS

Déclaration des organisations de la société civile et politiques rwandaises à propos de lacommunication mensongère du gouvernement de Kigali sur les conclusions du rapport d’expertise technique ordonné par les juges d’instruction français.

DÉCLARATION DE PARIS

Dimanche 12 février 2012

Le 17 novembre 2006, le juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière a lancé des mandats d’arrêt internationaux contre des officiers du haut commandement de l’Armée patriotique rwandaise, branche armée du FPR (Front Patriotique rwandais) pour leur responsabilité dans l’attentat de Kigali contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, dans la soirée du 6 avril 1994. Cet acte criminel a coûté la vie aux présidents Habyarimana du Rwanda et Ntaryamira du Burundi, à plusieurs ministres et membres de leurs suites, ainsi qu’à l’équipage français du Falcon 50. L’actuel président du Rwanda, le général Paul Kagame est nommément accusé par plusieurs de ses anciens proches collaborateurs d’être le commanditaire principal de cet attentat terroriste considéré comme l’élément déclencheur du génocide de 1994 et de tous les massacres ayant fait des millions de victimes au Rwanda et en République Démocratique du Congo.

Poursuivant leurs investigations, les successeurs du juge Bruguière dans cette affaire, les juges Marc Trévidic et Nathalie Poux, ont ordonné une expertise technique pluridisciplinaire, notamment balistique, dont les conclusions ont été communiquées aux parties à Paris, le 10 janvier 2012.

Ce rapport qui n’avait pas pour objet de déterminer les auteurs ou leurs complices, s’intéresse principalement à l’arme utilisée et au lieu des tirs, et a confirmé les résultats des investigations réalisées par le juge Bruguière quant au type (SA16 soviétiques) et à l’origine (Ouganda) desdits missiles.

Alors même que la rencontre entre le juge et les parties venait à peine de se terminer, le gouvernement rwandais, par la voix de son ministre des affaires étrangères, publiait un communiqué dans lequel Madame Mushikiwabo Louise déclarait que le rapport d’expertise désignait les extrémistes hutu comme les auteurs de l’attentat du 6 avril 1994. Cette affirmation totalement fausse et dénuée de tout fondement ne figure nulle part dans ledit rapport.

L’on est en droit de se demander par quelle magie le gouvernement de Paul Kagame aurait pu connaître les résultats non encore communiqués d’une expertise jusque là confidentielle. A moins qu’il n’en ait eu préalablement connaissance par un artifice que l’on serait en droit de questionner.

Au même moment à Paris, les avocats des officiers du FPR présumés auteurs de l’attentat paradaient devant la presse parisienne et internationale, répétant les mêmes affirmations infondées sorties de leur imagination.

Dans la foulée, les dépêches d’agence et les unes des journaux français et belges titraient sur le meme sujet en affirmant que les juges Trévidic et Poux avaient infirmé l’ordonnance du juge Bruguière du 17 novembre 2006, que l’attentat avait été commandité par les « extrémistes hutu», – sans plus les désigner -, et que le dossier étant désormais clos, le non-lieu restait la seule option qui s’imposait aux juges.

Un tel déchaînement médiatique visiblement préparé longtemps à l’avance et coordonné par les services de presse du gouvernement rwandais à Kigali, Bruxelles et Paris, avait comme objectif de manipuler l’opinion publique nationale et internationale, afin de blanchir le président Paul Kagame qui reste le commanditaire principal de cet attentat.

Les organisations de la société civile et politiques rwandaises réunies à Paris le 12 février 2012,

1.Après avoir passé en revue les différentes publications de presse sur le rapport d’expertise technique communiqué aux parties le 10 janvier 2012,

2.Gardant à l’esprit que l’attentat du 6 avril 1994 a provoqué le génocide rwandais dont les conséquences continuent d’entretenir la haine et les tensions au Rwanda et dans les autres pays de la région des grands lacs,

3.Solidaires avec les familles des victimes de cet attentat et de toutes les victimes du génocide qui en a résulté,

4.Rappelant qu’après le génocide rwandais, d’autres massacres de populations du Rwanda, du Burundi et de la RDC ont été commis par l’armée du Front Patriotique Rwandais, et que ces crimes ont été considérés par le rapport d’enquête Mapping rendu public le 1er octobre 2010 par la Commission des droits de l’homme des Nations Unies, comme des crimes contre l’humanité, voire des actes de génocide,

5.Considérant que le résultat des enquêtes des juges français aura des conséquences déterminantes sur l’avenir du Rwanda et des droits de l’homme dans ce pays,

6.Rappelant que le respect de l’indépendance de la magistrature est un principe républicain et constitutionnel devant être tenu à l’écart des intérêts stratégiques, politiques ou de quelque autre nature que ce soit,

7.Constatant avec regret qu’en l’espèce, au lendemain de la sortie du rapport d’expertise du 10 janvier 2012, le gouvernement rwandais, les avocats de la défense et quelques représentants de la presse française et belge notamment, ont publié des articles mensongers destinés à faire pression sur la justice française et à falsifier le contenu de ce rapport pour tromper et manipuler l’opinion française, rwandaise et internationale,

8.Prenant à témoin le peuple rwandais et tous les peuples de la région des grands lacs qui ont eu à déplorer la perte de plusieurs millions de ressortissants suite aux crimes de masse commis dans cette région,

9.Tenant compte du contexte ci-avant rappelé,

Les associations de la société civile et les organisations politiques signataires de la présentedéclaration,

(1)Renouvellent leur soutien sans faille aux familles des victimes françaises, rwandaises et burundaises de l’attentat du 6 avril 1994,

(2) Réitèrent leur confiance à l’indépendance des juges chargés de faire éclater la vérité dans cette affaire

(3) Exigent que les gouvernements concernés par cette enquête s’abstiennent de s’immiscer dans la procédure, ni dans un sens ni dans l’autre

(4) Dénoncent et condamnent les manouvres du gouvernement rwandais tendant à falsifier et à manipuler, par voie médiatique, le contenu du rapport d’expertise technique du 10 janvier 2012

(5) Dénoncent l’utilisation de ce rapport à des fins de propagande politique

(6) Recommandent aux juges et aux enquêteurs de faire preuve de sagesse et de patience, afin que tous les témoins qui se sont manifestés puissent être entendus

(7) Dénoncent la ligne éditoriale de nombreux medias, français et belges notamment, qui refusent systématiquement de donner la parole aux témoins crédibles et aux victimes, se rendant ainsi complices des manoeuvres d’étouffement de la vérité orchestrées par le gouvernement de Kigali

(8)Dénoncent le harcèlement et la terreur exercée par les lobbies pro-FPR sur toutes personnes ne partageant pas leur lecture de l’histoire récente du Rwanda.

(9) Appellent le peuple rwandais, la communauté rwandaise de la diaspora ainsi que les amis du Rwanda, à se mobiliser massivement pour réclamer une justice impartiale fondée sur la vérité, et pour appuyer d’autres actions envisagées par les organisations signataires de la présente déclaration en vue de soutenir les familles des victimes de l’attentat du 6 avril 1994, d’honorer leur mémoire ainsi que celle de toutes les victimes des autres crimes de masse qui en ont résulté.

 

Fait à Paris le 12 février 2012

 

Liste des signataires

 

Collectif des victimes des crimes de masse commis dans la région des grands lacs africains – COVIGLA et Fédération Internationale des Associations Rwandaises – FEIDAR

M. Ndagijimana Jean-Marie Vianney, président (sé)

 

Centre de Lutte contre l’Impunité et l’Injustice au Rwanda – CLIIR

M. Matata Joseph, porte-parole du CLIIR et Vice-président COVIGLA (sé)

 

Communauté des Ressortissants Rwandais en Belgique – CORWABEL

M. Komeza Marius, président (sé)

 

Association pour la Promotion Culturelle Rwandaise – APCR

M. Kabanda Jean-Baptiste, Président APCR et Premier vice-président du COVIGLA (sé)

 

Association des Rwandais de Toulouse – ART

M. Kanyamibwa Jacques, représentant (sé)

 

 Réseau International pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme au Rwanda RIPRODHOR

M. Rutihunza Théobald, président (sé)

 

Rwanda Dream Initiative – RDI – Rwanda Rwiza

M. Twagiramungu Faustin, président (sé)

 

Parti social  PS Imberakuri

M. Ryumugabe Jean-Baptiste, représentant au Benelux et dans l’Union européenne (sé)

 

Convention Nationale Républicaine – CNR – INTWARI

M. Hakizimana Emmanuel, Secrétaire général (sé)

 

Mouvement Républicain pour la Paix et le Progrès – MRP

M. Rukerantare Albert, président (sé)

archivesallahalwatanalmalik |
pk2012legislatives |
rectificador |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thevoiceofpresidentielles
| legislative2012
| cournonpartisocialiste