Attentat contre l’avion d’Habyarimana, une expertise cruciale présentée mardi

Attentat contre l'avion d'Habyarimana, une expertise cruciale présentée mardi  juvenal_habyarimana

PARIS  - D’où ont été tirés les missiles qui ont abattu à Kigali l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana le 6 avril 1994 et par qui? Les conclusions de l’expertise judiciaire qui seront présentées mardi à Paris pourraient être cruciales pour l’aboutissement de l’enquête.

En avril 2010, les juges antiterroristes français Marc Trévidic et Nathalie Poux désignent cinq experts géomètre, en balistique, explosifs et incendie, rejoints plus tard par un acousticien, pour déterminer les lieux possibles des tirs ayant abattu l’avion présidentiel, considéré comme l’acte déclencheur du génocide rwandais.

 Vingt mois plus tard et après un déplacement au Rwanda en septembre 2010 pour essayer de reconstituer les conditions de l’attentat, juges et experts vont dévoiler mardi après-midi leurs conclusions aux parties concernées par l’enquête française.

 La connaissance du lieu de tir des missiles pourrait être déterminante pour identifier les tireurs. Deux thèses s’affrontent jusque-là.

 L’enquête du juge Jean-Louis Bruguière a désigné en 2006 un commando du Front patriotique rwandais (FPR), la rebellion dirigée en 1994 par l’actuel président Paul Kagame, provoquant la rupture par Kigali des relations diplomatiques avec la France.

 Selon ces investigations, les hommes du FPR se seraient infiltrés depuis le parlement rwandais à travers le dispositif des Forces armées rwandaises (FAR, loyalistes) sur la colline de Massaka, qui surplombe l’aéroport à l’est de la piste.

A l’inverse, un rapport d’enquête rwandais affirme que les tirs sont partis depuis le camp militaire de Kanombe, importante base des FAR, jouxtant l’aéroport et la résidence présidentielle au sud-est, où il est « impossible d’imaginer » que le FPR ait pu s’infiltrer.

 


Répondre

archivesallahalwatanalmalik |
pk2012legislatives |
rectificador |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | thevoiceofpresidentielles
| legislative2012
| cournonpartisocialiste